Micro-Entrepreneur & Retraite


#1

Bonjour,

Je suis développeur front-end et j’ai créé mon statut micro-entrepreneur (micro-BNC) ce 1er Juin 2018.
Un sujet peu abouti à l’heure actuelle concerne la retraite :

  • Comment cotise-t-on à la retraite (via les prélèvements trimestriels de charges sociales j’imagine ?) ?
  • Quelles sont les différences de cotisation lorsque j’étais salarié et maintenant ?
  • Si différence il y a, comment puis-je cotiser davantage pour avoir une retraite équivalente à celle que j’aurai du toucher en restant salarié ?

Ce sont de premières questions, je suis sur qu’il y en a un tas d’autres.
Ce serait top de voir une FAQ Shine sur le sujet.

Merci,
Vianney.


#2

Bonjour Vianney pour répondre à tes questions :

  • Tu cotises à la fois pour la retraite de base ainsi que la retraite retraite complémentaire obligatoire via tes charges sociales payées tous les mois ou trimestres selon ta périodicité

  • Si tu parles des charges sociales, elles correspondent à 22% (ou 5,5% si tu as l’ACCRE) de ton chiffre d’affaires

  • En auto-entreprise tu ne peux valider plus de 4 trimestres de retraite par an et pour ce faire tu dois réaliser des plafonds de chiffre d’affaires minimum.

A savoir que la retraite de base en indépendant est le même que celle pour les salariés : si tu atteins l’âge minimum de la retraite (qui est compris entre 60 ans et 62 ans suivant ton année de naissance) et que tu justifies d’un nombre suffisant de trimestres validés : tu peux alors liquider ta retraite et percevoir une pension complète.

Au plaisir d’échanger :slight_smile:


#3

Merci Florian pour ta réponse.

J’ai cru comprendre que je cotisais à l’URSAAF, qui elle reverse des cotisations retraite à la CIPAV.
Et c’est bien la RAM qui gère mon assurance maladie (comme AMELI le faisait en étant salarié ?) ?

Cela pourrait être pas mal d’avoir un article résumant ces changements car on a aucune explication/inscription dans les différents organismes avant d’avoir cotisé pour la première fois.

Merci


#4

Si tu as créé ton activité après 2018 tu ne dépends plus de la CIPAV pour ta retraite mais bien de la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants) car tu es en profession libérale non réglementée.

Concernant ta protection sociale et tes interlocuteurs :

L’URSSAF gère :

  • Tes cotisations sociales
  • Les attestations de chiffre d’affaires, vigilance et formation professionnelle

Ton organisme conventionné (ici la RAM) :

  • Pour l’envoi des feuilles de soin et du choix du medecin traitant
  • Demande pour la carte vitale ou carte européenne
  • Grossesse / maternité / paternité
  • Versement de tes IJ

#5

Bonjour Vianney et Florian,

Tout d’abord merci Florian pour ces réponses précises et complètes !
Vianney je note tes questions et je transmets cette idée d’article à la team contenu de Shine.

Concernant ton deuxième point, voici un détail de la différence de cotisations pour la retraite entre le statut de salarié et le statut de freelance :

  1. Retraite de base

Pour les salariés : Il existe deux types de cotisations :

  • Une cotisation “déplafonnée”, c’est à dire qu’elle s’applique sur le salaire total : elle est de 0,40% pour la part salariale, et 1,90% pour la part patronale soit un total de 2,30%.
  • Une cotisation “plafonnée”, dans la limite de 1 PASS (3 311€) : elle est de 6,90% pour le salarié, et 8,55% pour l’employeur, soit un total de 15,45%.

Pour les micro-entrepreneurs, comme le soulignait Florian, le taux global de cotisations sociales est de 22% (si tu ne bénéficies pas de l’ACCRE). On ne connait pas la part exacte qui est allouée à la retraite.

  1. Retraite complémentaire

Pour les salariés :
Les taux de cotisations varient en fonction du statut (cadre ou non cadre) des salariés, de la caisse de retraite à laquelle ils sont rattachés, et de la tranche de revenu dans laquelle ils se situent.
Pour voir le détail des taux : http://www.agirc-arrco.fr/entreprises/gerer-les-salaries/calcul-des-cotisations/

Pour les micro-entrepreneurs, comme pour la retraite de base, on ne connait pas la part allouée à la retraite complémentaire.

Pour comparer les différences de droits entre salarié et micro-entrepreneur, tu ne peux donc pas évaluer les différences de pension de retraite, mais seulement comparer les trimestres validés. Il faut donc te référer au montant minimum de chiffre d’affaires nécessaire pour valider un trimestre en tant que micro-entrepreneur, que tu trouveras ici https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23369.

Concernant ton dernier point, pour bénéficier d’une meilleure protection retraite, tu peux souscrire à une assurance privée de retraite complémentaire !